Merci de votre visite

Ce blog est destiné recevoir des articles au fur et à mesure de leur écriture.

J'ai aussi un site ici que je destine à des articles non directement liés à l'actualité et où je peux présenter les choses plus librement. Ce site est en démarrage et donc peu fourni.


jeudi 19 avril 2018

Un 3ème porte-bidon, à quoi bon?

Un vrai vélo de voyage se doit d’être doté d'un 3ème porte-bidon placé sous le tube diagonal. C'est un peu comme le snorkel sur un 4x4. Sans ces accessoires, difficile d'incarner le mythe.

Dans la transformation de mon VTT de près de 30 ans en vélo de cyclo-camping, j'avais commandé à Fabien Bonnet des Cycles Cattin la pose d’œillets sur la fourche pour fixer mon porte-bagage sur-baissé sans colliers, la plaque de béquille et les 2 œillets de fixation du 3ème porte-bidons. Après tout, c'est ce que je voulais: faire de mon VTT un "vrai" vélo de voyage, non? Malheureusement, Fabien avait oublié de les braser.
Profitant d'un trajet par Grenoble et d'un peu de temps, j'ai fait le détour par Poisat dans l'atelier Cattin pour finir le boulot  vendredi dernier.

Mais au fait, à quoi bon un 3ème porte-bidon (au delà de parfaire le look baroudeur, évidemment)?

samedi 7 avril 2018

Le Pas de l’Escalette par un itinéraire inédit en mode "gravel"

Pas de l'Escalette
Jolie balade Gravel en lodévois pour le plaisir de franchir les frontières géologiques, climatiques et de végétation entre la vallée de la Lergue et le causse et le superbe point de vue du Pas de l'Escalette.

Départ près de Lodève par un routin sans issue et quasiment sans circulation. Arrivé sur le causse, le bitume se transforme en chemin de terre et de cailloux. Juste avant les Sièges, on retrouve le bitume. Ne pas manquer de faire le détour par St Félix de l’Héras, petit village caussenard charmant, notamment La Chapelle tout juste restaurée. Ne pas non plus manquer le détour par l’ancienne N9 au pas de l’Escalette. Vue imprenable sur le lodévois. Le passage entre les rochers et la route sous les falaises sont impressionnants. Selon la saison, la Lergue qui franchit le pas en cascade entre les blocs de rochers géants est aussi très jolie.
On remonte ensuite sur le causse, par une petite route goudronnée sans issue. On passera alors en mode Gravel, voire VTT plus tard en single track. Quelques mètres de portage, mais rien de méchant; entre les buis on descend pour retrouver un chemin roulant, très agréable, qui serpente dans les pins. Enfin on repasse la limite du causse à la descente pour rejoindre Soubès et le climat méditerranéen par une route forestière roulante. On est quasiment rentrés à la voiture.
Un tour vraiment très sympa en terrain mixte.

Diaporama en N&B